SIMONA BONI

Elle se produit en tant que danseuse et chanteuse à partir de l'âge de 4 ans sur la plaque d'égout devant le château d'eau, incitée par sa grand mère. Suite à différents expériences de travail, un master universitaire et un poste comme enseignante dans l'éducation nationale, elle quitte tout pour se donner entièrement à ce qu'elle aime, le Théâtre. Elle y arrive par le biais de la danse et du chant.

En Italie elle collabore avec les compagnies : La nuova complesso camerata et Peso specifico teatro.

Elle enseigne la danse classique et folklorique à différents publics jusqu'à la rencontre en 2008 à Milan de Sarabanda, un centre dédié à la danse où elle se forme et grâce à ce parcours elle s'ouvre les portes des institutions telles: universités, entreprises, maisons de retraites, hôpitaux psychiatriques, maisons d'accueil spécialisées etc.

En 2015 elle quitte l'Italie pour la France. Elle a co-crée dès son arrivée en 2015 la compagnie Trio Tsatsali trio polyphonique éclectique et théâtrale.

Suite aux collaborations toujours vivantes avec les compagnies: Rouge Cheyenne (Poitier), La cie du I (Avignon) La cie les Monts Rieurs (Toulon), Cie Gruppo Incanto (Toulouse), elle entreprend son propre projet solo entourée d'une équipe riche de compétences et sensibilité artistique.

En 2020 elle propulse la naissance de la Compagnie Grasparossa avec le spectacle Na'Ni et puis un jour tu vis qu'elle écrit et interprète avec a collaboration de Stéphane Hervé à la dramaturgie et Mathilde Dromard à la mise en scène. Aujourd'hui Simona démarre une nouvelle création destinée cette fois au jeune public, Les deux petites filles, une fable du poète italien Domenico Brancale

En chantier aussi une conférence théâtrale De la croyance à l'Infini des possibles sur le thème de l'egalité hommes/femmes et sur le changement de paradigme en collaboration avec la psychothérapeute et vidéaste Sandra Thomas.

La force d'expressivité et la flamboyance du Flamenco, rencontré à Toulouse avec Stéphanie Fuster, colorent le travail exigent de Simona et de sa compagnie.

La musique, souvent crée par Simona avec l'aide précieux de son collaborateur Antonio Petitto (musicien Calabrais) qui écrit sur papier et arrange ce qui a été imaginé.

DSC_0070.jpg
CV détaillé