PISTES DE MÉDIATIONS PERSONNES EN SITUATION D'HANDICAP

 

À une fleur il faut demander seulement ce qui est conforme à sa nature

G.Herrigel

elena cerr disabili.jpg
Dans l'image: 
ma prof. de danse thérapie Elena Cerruto avec une de ses danseuses

Lorsque l’on travaille avec des personnes en situation d'handicap le mot clé est “limite”, les limites auxquelles ces gens se confrontent quotidiennement.

Le médiation artistique permet d’accueillir cette limite à travers la musique et la danse, et, grâce à un encadrement pertinent et à une observation sans jugement autant qu’il est possible, elle soutient la personne dans le processus créatif.

Ainsi la limite peut devenir source de potentialité, d’expression et d’épanouissement personnel.

 

L'on travaille de préférence avec des groupes intégrés. Dans les centres d'accueils il est préférable de travailler en collaboration et sinergie avec le personnel soignant ou avec les animateurs, afin de former un cadre où tous peuvent rencontrer leurs propres limites à différents niveaux.

Les ressources d’un groupe de travail ouvert à la confrontation avec ses aptitudes et ses potentialités propres permettent de créer un lien privilégié avec l'intervenant qui souvent, «devient corps» pour l’autre.

L’harmonie qui se met en place est à la fois profonde et délicate et donne aux personnes la possibilité de se sentir libres dans ce qu’elles sont, dans leurs différentes capacités. Ainsi, elles deviennent conscientes que la limite peut être une ressource à transformer.

Objectifs généraux:

  • Valoriser l’expression corporelle de chacun: synthèse de toutes les dimensions de la personne sur des plans aussi variés que le rationnel, l’esthétique mais aussi le social et l`affectif;

  • Préparer l'espace de travail, où la personne peut librement s’expérimenter avec ses possibilités et ses limites;

  • Stimuler la conscience de sa propre image corporelle;

  • Développer la conscience de soi par rapport au monde extérieur, pour acquérir une plus grande confiance dans ses possibilités de mouvement;

  • Trouver la capacité à écouter ses émotions et à exprimer son malaise;

Objectifs spécifiques:

  • Encourager la complicité  et la coexistence entre les participants pour  renforcer la consolidation du groupe;

  • Participer aux expériences du groupe en favorisant l'intégration des enfants dans le but d’améliorer  leurs valeurs de coopération;

  • Stimuler la conscience de sa propre image corporelle;

  • Favoriser les relations sociales avec le groupe;

  • Promouvoir le plaisir de s’exprimer à travers le corps;

  • Découvrir et reconnaître les différentes possibilités de mouvement;

  • Mettre en place des actions et des solutions efficaces pour résoudre les problèmes sur le plan  émotionnel de la mobilité et de la motricité en acceptant les suggestions et corrections de ces partenaires;

  • Développer le potentiel d'expression et de communication, la créativité et l'imagination;

  • Améliorer son propre vécu grâce à des expériences réalisées dans un climat stimulant, sans jugements ni interprétations;

  • Augmenter la sensation de bien-être.